Ma nouvelle vision du blogging en cet été 2017

A l’approche de l’été,je me surprend à chercher le renouveau,à ouvrir l’œil pour m’approprier un peu de l’air du temps,mais je veux pourtant garder un regard neutre sans être influencée par les nouvelles tendances.C’est un sentiment que je veux partager en vous faisant découvrir ce qui a attiré mon regard de modeuse.Je n’aime pas trop ce mot mais il est pourtant si réel,et résonne bien:c’est le reflet de la société,et je ne peux le nier.Et même si parfois je veux me défaire de mes croyances pour me représenter uniquement mon style personnel… .

J’ai découvert les souliers de la maison italienne Renée Caovilla,je me suis surprise à apprécier ces jolis cristaux swarovski incrustés dans les créations.Ces souliers me font penser à ceux d’une Cendrillon moderne,de la slash génération,où les femmes allient plusieurs rôles,entre l’instagrameuse,à la fois maman et entrepreneuse.Et quand on recherche ce côté pratique associé à l’élégance,on peut choisir une paire de ces souliers avec une tenue dans laquelle on est à l’aise.

1c53a5f67f4bc37d49f0b2312c3c309bRené Caovilla 6e63df1c77a055cfad93f867bcf1d3c7

 

Et puis je cède à la tentation quand je découvre la collaboration entre Sophia Webster&Puma,pour la rentrée septembre 2017,mais j’ai une légère préférence pour ses collections habituelles haute en couleurs.Ce qui me fait craqué cependant,le voici:

portrait     1a38318c65cfa570ec0d9f5135fbbf8dici

Quand je découvre les modèles de tennis,c’est difficile de résister à partager ces coups de cœur,et sachant que je suis une femme passionnée par la couleur…regardez plutôt!Ces deux modèles de Stan smith sont parfaits en vacances et avec les jambes hâlées par le soleil,je n’ose imaginer…les shooting à réaliser en bord de mer.Quand je vois ces deux couleurs,je pense à une robe noire ou blanche,ou simplement un short en jeans.Qu’en pensez-vous?

Passons aux choses sérieuses avec la découverte mode que j’ai réalisé,aujourd’hui.Alors que je finissais de parcourir le magazine l’officiel,je me pris aux jeux d’une certaine vision créative,je voulais finir d’écrire cet article,mais j’étais tentées dans ce processus,d’en commencer un autre.Tout cela vient sans doute de ma boulimie fashion que j’ai mis en place au fur et à mesure de toutes ces années passées où je n’ai jamais cessé d’aimer et d’interpréter à ma façon,ce que représentait à mes yeux la mode.Je pense me reconnaître ainsi dans le processus de quelques blogueuses et journalistes de la mode,entre Kristina bazan et Carine Rotfield,mon cœur balance,car ce sont des références que j’ai mais dans deux domaines très différents.Leur point en commun réside dans leur amour pour l’industrie de la mode et du beau ou plutôt de la beauté.

J’ai envie de vous dire tout cela pour changer un peu de style par rapport à tout ce qu’on voit dans la blogosphère actuelle,et qui me semble parfois plus assez innovant par rapport à ce qui a commencé dans les années 2000,les pionnières sont encore présentes mais ne souhaitent peut-être pas malgré tout se fondre dans le paysage et elles veulent sans doute garder une petite distance respectable vis à vis des autres.Cette créativité qui se tient en chacun de nous ne demande qu’à ressortir,il faut simplement lui frayer un petit passage.Alors pour tout vous dire,je n’aime pas ce qui est trop ancré dans le déterminisme,et je rejette tout ce qui ressemble trop à ce qui existe déjà.J’ai toujours cherché à me distinguer et je déteste ressembler aux autres,j’aime cette originalité qui se dégage de nous et qui ne demande qu’à exister et ressortir,c’est un peu ça le secret des grands blogueurs et blogueuses qu’on respecte et idéalise dans leur art de bloguer.Mais croyez-vous réellement qu’ils cherchaient à faire comme tout le monde quand ils ont commencé,non ils ont innové et se sont tenus à cette ligne directrice,et la suite on la connaît.

Et les statistiques dont on parle si souvent,ce n’est que le résultat du succès qui s’en est suivi mathématiquement.Je pourrais vous parler des heures de ma vision des choses alors qu’elle est si simple,soyez différents, soyez vous-mêmes et vous verrez.Personnellement je crois en toute forme d’écriture, je m’inspire de ce qui existe et qui a fait ses preuves ,je ne cherche pas à imiter mais à m’inspirer le plus possible,tel le futur photographe qui s’inspire du travail de ses prédécesseurs.Et vous savez,par exemple le succès est très difficile à démontrer,et on dit de certain,il est victime de son succès.J’aime bien cette phrase qui me fait penser qu’on ne peut s’inspirer que des grandes choses qui ont marché et fonctionné,car comment s’inspirer vraiment et admirer quelque chose qui n’existe pas encore aux yeux des autres,c’est impossible.En fait,je veux dire qu’il est plus facile de s’inspirer de ce qui est réussi,et pour le savoir il faut l’avoir un peu expérimenté.

Je finirai par dire que la patience est une des caractéristiques du succès,aux côtés de la volonté,et quand on veut être différent on y arrive aussi.Soyez vous même et cessez de vous comparer tout le temps.Aller parfois en terrain inconnu c’est trouver d’autres voies,il faut parfois un peu de temps mais vous y arriverez si vous ne lâchez pas prise.Et puis qui a dit qu’un blog devait fonctionner comme ça ou bien comme ça,c’est un art à part entière,quand je prend mon cas,je suis une vrai sérial blogueuse et je mixe la mode,beauté au blogging,et bien vous croyez réellement que j’ai réfléchi à un plan d’action.Ce qui revient à dire qu’on est un peu tous des artistes d’un genre nouveau d’où le leitmotiv de mon premier blog Tendanceexpert.

On dit parfois aussi que les grands blogueurs écrivent de courts articles mais c’est parce qu’il en ont déjà beaucoup écrits et qu’ils sont simplement expert en leur domaine,Il est vrai que certain spécialiste du blogging français actuel Trafic Mania,l’analyse un peu comme un passage obligé et presque que comme un code de conduite,de mon côté je pense plus que c’est un acte très naturel que d’écrire beaucoup au début,ensuite le besoin se fait peut-être moins sentir,une habitude surgit,ou une forme de lassitude presque,un besoin moins impérieux d’écrire pour transmettre ses idées.Là c’est un peu ma sensibilité féminine qui parle,et puis la parlotte c’est mon truc,c’est bien là où je me distingue encore,par le nombre de syllabes que je prononce à la minute ou à la seconde.Je dois tenir un peu de ma maman,de cette génération de femmes qui a dû se battre pour prouver qui elle était.Aujourd’hui quand je découvre ma fille vouloir s’affirmer comme un garçon,je me dis voilà bien le fruit de nos générations qui se sont battues pour être aussi bien que les hommes.Et aujourd’hui on veut faire mieux,mais c’est pour ça que j’apprécie des femmes telle que Alexandra Villaroel-Abrego qui prône un retour à une certaine douceur et à des valeurs plus féminines,je la comprend tellement.

Serait-ce mon métier de maman qui prend le dessus en pensant cela.Une maman qui veut tout le bien du monde pour sa fille.Je me suis un peu perdu en chemin en vous racontant tout cela mais c’est pourtant tellement vrai.Vous trouverez ici les vidéos d’alexandra Villaroel-Abrego à ce lien.  Je vous explique tout cela comme ça pour vous présenter une autre forme de bloguer et j’ai failli dire blogueur.Récemment en regardant de l’autre côté de l’atlantique je me suis rendu compte du trop plein d’informations sur le même sujet,je ne dis pas que tout cela manque d’idées,mais le renouveau des plateformes tend à manquer.J’ai le sentiment qu’on s’épuise à bloguer,d’où ma longue aparté sur tout ce sujet.J’entend souvent les blogueuses françaises se plaindre en disant de youtube et des blogs,que c’étaient mieux comme avant…Et bien au lieu de se plaindre,pourquoi ne pas y réfléchir utilement et se pencher sur la question.

Commençons déjà par nous demander pourquoi une telle lassitude vis à vis des idées,pourquoi ne pas plus innover?Penser à cela avant même l’idée d’en faire une promotion,et avant de mesurer l’impact de notre article,se demander pour quelles raisons on arrive pas à trouver en nous -même les ressources nécessaires pour innover.Et pourquoi on regarde ailleurs chez le voisin.Je pense qu’un tel manque d’imagination réside dans le fait qu’on a pas cherché la cause de ce malaise.et parfois se cache derrière tout cela un manque de confiance en nos capacités.Je ne dis pas qu’il faudrait refaire tout le système scolaire mais réfléchissons pourquoi ce manque d’envie d’innover.Ce ne sont pourtant pas les créations d’entreprises qui manquent,il n’y a que ça en ce moment.

Peut-être que tout cela ressemble au manque simplement d’originalité de nos idées,on se refuse à voir la réalité en voulant toujours copier un modèle,regarder pourtant comme la mode se renouvelle,les collaborations entre les artistes et les marques se développent,le secteur de la beauté éthique explose,non en fait,ce sont peut-être les mentalités qui évoluent plus doucement.Nous créons sans cesse de nouvelles choses mais nous demeurons toujours un peu les mêmes…

je m’arrêterais là et afin de vous aider à réfléchir puisque c’est mon but,vous aider aussi simplement à imaginer autres choses,une nouvelle manière de bloguer peut-être,je vais vous présenter ce que la mode fait de mieux à mes yeux en ce moment dans sa section romantique,c’est mon ultime opinion sur la question de cet article où j’ai mixé la mode,la beauté et le blogging…Un nouveau concept un peu étrange en devenir pour mon blog et suivra bientôt dans le prochain article l’ interview d’un créateur de la mode.

                                                                  TEMPERLEY LONDON

J’apprécie chez la créatrice Alice Temperley,cet aspect romantique tant dans le choix des matières que dans celui des volumes.Ce n’est pas pour rien qu’elle a reçu plusieurs prix et qu’elle sera membre de l’Ordre de l’Empire britannique  pour service rendu à la mode,également,et qu’elle habille des artistes telles que Beyonce ou Jessica Alba.Elle a lancé en 2012 le projet « Alice by temperley talent« qui au travers d’un film collaboratif lance des créateurs qui devront ensuite interpréter la collection Alice by Temperley à leur manière.

J’ai envie de vous évoquer une créatrice dont j’ai justement entendu parler récemment et qui semble s’opposer tellement dans le style présenté par Alice Temperley.Il s’agit de la marque toute nouvelle,Annakiki qui s’oppose visuellement mais qui se rejoint dans le concept ,quand on y pense, de part une vision actuelle à la tendance romantique s’inspirant pleinement du vestiaire des années 90,et comme à la manière des anciens qui s’emplissaient de l’esprit vintage pour créer,la designer Anna yang pour Annakiki innove en créant des silhouettes aux épaules carrées,et dans cet univers rose bonbon montre l’ambiguïté qui pré-existe dans la femme de nos jours,comme une prolongation éternelle vers le futur, de cette tendance au masculin-féminin propre à l’Homme.

Finalement je ne peux plus résister à l’envie de finir sur une note youtubesque,et je vais vous présenter la youtubeuse que j’ai suivi dès le début,là où j’ai laissé mes traces aussi un peu:youtube.Et la youtubeuse est Pinksparkles.C’est une jeune femme pleine de vie qui s’assume,son univers coloré m’attire car il s’oppose à ce que je n’aime pas la tristesse et le noir et blanc je dirais.On me dit que ces couleurs me vont bien,mais moi je ne les aime,pas,n’est-ce pas cela qui compte le plus finalement,et si tout était question d’amour propre…Et si derrière la couleur se cachait un peu de vie,un peu de soi,pourquoi voir la vie en noir et blanc quand on peut la voir en couleur.Seuls quelques animaux,il me semble, ont cette capacité de voir en noir et blanc,j’irais me renseigner.

Pour l’instant je préfère rester qui je suis avec mes envies de couleurs,me sentant mieux la nuit pour réfléchir auprès des étoiles.

Mais allez voir Pinksparkles,sa joie de vivre et son originalité va déteindre sur vous…ici .

Marie-Caroline,Y.B Paris

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s